Aller au contenu principal

La coopération décentralisée peut-elle être « publique » ?

by sur 3 juillet 2016

Conférence-débat, organisée par CORENS, le 2 février 2016, à la MRES de Lille.

Elle fut animée par :

Ginette Verbrugghe, Présidente de la MRES et ancienne vice-présidente du CR NPdC en charge de la Coopération décentralisée :

Les modalités d’élaboration des politiques publiques

Yannick Lechevallier, Directeur de l’agence “Monde commun” :

Coopération décentralisée et développement local ici et là-bas :

une asymétrie dépassée ?”

Michèle Leclerc-Olive, Chercheure, membre de l’IRIS (Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux, CNRS-EHESS) :

« La « chose publique » à l’heure des décentralisations »

 

En décembre 2014, CORENS avait organisé à Lille une première conférence-débat sur la loi de juillet 2014 définissant les Orientations de la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. L’importance de la publication de cette loi est double. D’une part, c’est la première fois que la France se dote d’une loi de ce type. D’autre part, en indiquant le cadre dans lequel l’action extérieure des collectivités territoriales doit être élaborée, elle souligne l’évolution des conceptions de ladite action qui au fil des 30 dernières années a fait l’objet de différentes appellations – jumelage-coopération, coopération décentralisée, diplomatie des villes, action à l’international, solidarité internationale – reflétant ou non diverses conceptions et diverses pratiques.

Afin d’interroger les impacts des mutations politico-administratives maliennes et françaises sur la coopération décentralisée, l’évolution de ces pratiques et donner sens à nos modes de faire actuels, CORENS et CIBELE ont souhaité prolonger cette première initiative en faisant dialoguer des acteurs de la coopération sur ces évolutions et examiner ensemble les réflexions qu’elles ont suscitées, tant chez les praticiens et les élus que chez les chercheurs. La conférence-débat de février 2016 fait suite à cette première rencontre ; elle avait pour objectif de prendre du recul par rapport à nos actions et d’examiner le sens de nos pratiques. Comment élaborons-nous nos politiques ? Quel type de relations internationales construisons-nous ? De quelle vision du monde sommes-nous porteurs ? Quel est l’impact de nos dispositifs de partenariat ?

Cette conférence-débat a réuni une quarantaine de personnes dont de nombreux étudiants.

 

 

From → Activités

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :