Aller au contenu principal

Une excellente capture de subvention

by sur 22 avril 2014

Le développement en région de Kayes : des avancées décisives ?

Deux nouvelles importantes doivent être portées à la connaissance de nos lecteurs :

A) La Région Nord-Pas-de-Calais a signé un important programme avec l’AFD pour la région de Kayes.

B) IBK souhaite la création d’Agences de Développement Régional dans chacune des régions du Mali.

NPCA) – Le conseil Régional du NORD-PAS-de-CALAIS a bâti un programme, pour la région de Kayes au Mali, avec un appui financier décisif de l’Agence Française de Développement (AFD) .

Ce programme, subventionné à hauteur de 466 265 euros se déroulera sur un an. Il fait l’objet de conventions signées ces jours-ci entre les différents partenaires associés au projet. On compte parmi ceux-là :

1-Agence pour la Promotion des Investissements (API), à Bamako. Pour l’opération d’une mise en place d’un guichet unique (GU) à Kayes pour la Région en vue de la promotion de l’entrepreneuriat local.

    •             La partie investissement subventionnée est de 81 185 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 6 745 euros.

Cette agence patronale de Bamako est connue pour renforcer l’attractivité des différents secteurs d’activités des groupes miniers, (voir : les richesses minières, http://www.apimali.gov.ml/uploads/profil_secteurs/mines.pdf).

2-La Chambre Régionale d’Agriculture de Kayes (CRA), à Kayes. Elle a pour mission d’identifier et de valoriser des produits agricoles phares de la région de Kayes.

    •             La partie investissement subventionnée est de 15 985 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 19 650 euros.

Nos intercommunalités organisées autour de le promotion de filières déjà bien documentées. Les projets lancés par les migrants (notamment la production/commercialisation de produits agricoles). Les associations de maraîchages et les projets de fermes coopératives trouveront là certainement un interlocuteur précieux.

3-L’Association pour le développement des communautés à la base (ADéCB), à Mahina, elle aura pour tâche de dresser un diagnostic du tissu économique de la zone de Bafoulabé-Mahina et d’assurer l’animation du secteur des artisans locaux.

    •             La partie investissement subventionnée est de 6 100 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 5 490 euros.

Nous nous réjouissons de cette initiative : à côté de l’intercommunalité Bafoulabé-Mahina accompagnée par l’ADTRK, qui s’est donné comme objectif d’obtenir la réalisation des ponts sur le Bafing et le Bakoy, on entrevoit des complémentarités fructueuses. 

4 La Radio rural de Kayes (la RRK), à Kayes, est chargée dans ce vaste programme qui a pour ambition d’agir sur les principaux leviers du développement, d’expérimenter des équipements solaires qu’elle pourra acquérir grâce à ce programme,

    •             La partie investissement subventionnée est de 89 070 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 34 395 euros.

Après avoir aidé au développement de formations aux métiers du bâtiment on lui donne l’occasion d’expérimenter l’application du solaire pour des jeunes de la région.

5- Le Damier, à Kayes, assurera la réalisation d’actions d’agroforesterie sur le territoire de Gory-Gopéla. (Commune rurale de 5000 habitants au nord de Kayes).

    •             La partie investissement subventionnée est de 68 500 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 24 660 euros.

6- Le Conseil régional de Kayes (CRK) assurera le suivi et la gouvernance du projet global.

    •             La partie investissement subventionnée est de 73 300 euros.
    •             La partie fonctionnement subventionnée est de 88 080 euros.

Le Conseil Régional du Nord-Pas de Calais du 7 avril 2014 a voté cette subvention de 466 265 euros. D’autres acteurs locaux complètent cette subvention.

Au titre des investissements

    •             310 240€  sur les fonds de l’AFD
    •                15 000€  sur les fonds du 1%NS (environnement volet éco-territoire)
    •             325 240€           total Investissement

 Au titre du fonctionnement 

    •  39 490€  sur les fonds de l’AFD
    •             14 995€  sur les fonds du 1%NS (environnement volet éco-développement)
    •             86 540€ sur les fonds de la Coop Décentralisée de la Région NPC (18,6%)
    •             141 024€              total Fonctionnement

Nous nous réjouissons de la mise en place de ce programme qui entend se centrer sur l’activité économique. Il offre en particulier à quelques acteurs locaux des ressources d’investissement importantes (plus de 325 000 €). Et même si un an est très vite passé, il permettra peut-être d’amorcer le dialogue « pluri-acteurs » que nous préconisons depuis longtemps (voir article : « Mission à Bamako de CORENS & ADT » note d’orientation issue des travaux de juillet 2013).

 

 IBKB) Nous nous réjouissons également des déclarations du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita qui déclarait récemment, lors d’un conseil des ministres, en s’adressant principalement au nouveau premier ministre Moussa Mara pour commenter le plan d’action du gouvernement :

« Ce plan, qui sera celui de la présente mandature, reposera sur le socle de la régionalisation, étape majeure d’une politique de décentralisation qui, face aux frémissements du pays, n’est pas un luxe mais un impératif. Dans ce cadre, Monsieur le Premier ministre, j’instruis que soit immédiatement créée dans chacune de nos régions, une agence de développement régional, avec un portefeuille d’actions, des ressources identifiées et des partenaires stratégiques. Et que dans un délai de 6 mois, les états de lieu soient faits, les opportunités identifiées, et les plans régionaux horizon 2025 ficelés. Je veux dès janvier 2015, que le Mali soit en chantiers perceptibles et visibles partout, de Kayes à Kidal et de Labezanga à Niono. Le développement humain et harmonieux dans tous les coins et recoins du Mali, tel doit être notre dédicace ! ».

Comment ne pas voir dans cette déclaration une confirmation de la stratégie élaborée conjointement par l’ADT et CORENS depuis plus de quatre ans et qui a débouché sur la création de l’Agence de développement Territorial EN Région de Kayes (ADTRK)?

Nous ne pouvons que remercier la région Nord-Pas-de-Calais de nous avoir fait confiance lorsqu’il y a près de cinq ans, après de longues réunions de concertation, principalement avec l’Agence d’Urbanisme et de Développement (AUD) de Saint-Omer, les élus, les secrétaires généraux et techniciens des cercles de Diéma, puis également ceux des cercles de Kéniéba et de Bafoulabé, puis enfin avec la région de Kayes. Tous se sont engagés dans cette innovation (voir article « N-PdC, Corens, ADT: ateliers avec le CRK » à Tambacoumda).

L’argumentaire qui a présidé à l’élaboration de cet outil au service des intercommunalités et communes pour penser leur développement et entrer en dialogue avec l’instance régionale est disponible sur ce blog. Il ne s’agit pas d’une « doctrine » mais d’une contribution au débat entre tous les acteurs et leurs partenaires que nous appelons de nos vœux …

Quelle que soit la forme organisationnelle retenue pour les Agences de Développement Régional, elles auront à créer les conditions d’un dialogue fructueux entre la vision portée par l’Institution régionale (comptable de la cohérence d’un développement durable et équitable de la région) et les projets des territoires infrarégionaux.

Si l’ADTRK s’est donné pour mission principale d’accompagner ces territoires infrarégionaux, elle défend fermement cette conception délibérative du développement.

Thèmes de travail majeurs pour les Agences de Développement Régional

En particulier, les multiples échanges qui ont eu lieu avec les intercommunalités et les communes de la région de Kayes conduisent l’ADTRK, CORENS et CIBELE à proposer quelques thèmes de travail majeurs  pour nourrir la conception des Agences de Développement Régional et inscrire les actions engagées par le programme de la RNPdC dans une vision du développement de la région de Kayes :

    1. Etablir les priorités structurantes en matière de désenclavement (ponts, routes secondaires, etc) sans lequel tout effort de développement économique est vain 
    2. Etre en capacité de discuter avec l’Etat pour maîtriser l’impact des activités extractives, et toutes autres activités économiques.
    3. Articuler protection de l’environnement, sécurité alimentaire et activités artisanales et agricoles (notamment orpaillage, horticulture, cultures vivrières) ; rompre avec les approches sectorielles qui handicapent la détermination des priorités en matière de désenclavement 
    4. Affronter les problèmes de l’urbanisation des petites villes, seule à même d’enrayer la formation de métropoles inhumaines et sous-équipées socialement. L’urbanisation n’est pas une malédictio
    5. Assurer la participation des citoyens et des migrants à l’élaboration et au suivi des politiques de développement (démocratie locale, alphabétisation, plurilinguisme) Faire en sorte que la « transparence » recommandée ne soit pas un simple élément de discours.
    6. Dispositifs cohérents à mettre en place pour assurer le transfert et le renforcement des compétences des agents en charge de l’accompagnement des acteurs publics et privés (mobilisation de l’expertise publique, plan de contractualisation avec des formations de masters sous-régionaux  et internationaux, etc. )

La coopération décentralisée peut, si elle le souhaite, apporter un soutien décisif à cette entreprise. Mais, surtout, il est indispensable de dépasser le stade de la réflexion pour investir dans des opérations concrètes au bénéfice des populations de la région de Kayes. Le programme RNPdC-AFD a montré qu’il était possible de dégager des budgets substantiels pour l’investissement. Reste à investir à présent dans les priorités structurantes.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :